l'aventure par nature en Haute Gironde

lundi 16 novembre 2015

Cyclocross de Montussan

En cette fin de semaine d’horreur et d’effroi où Paris fut le théâtre d’abominables attentats, le comité UFOLEP de Gironde a décidé de maintenir son agenda du week-end. C’est dans ces conditions qu’Enguerrand sous les couleurs de HG Green Bike participait dimanche 15 novembre à son « premier » Cyclocross à Montussan, après la course repérage subie à l’arrache le 11 novembre 2015 à Génissac dans le cadre des préparations du national Cyclo des 6 et 7 février 2016.

 

En effet le mercredi 11 novembre 2015, Enguerrand part avec son père repérer le parcours du national Cyclo organisé par l’Ufolep. C’est pour lui ses premiers tours de roues sur son vélo cyclo, sur un vrai parcours de cyclocross et de manière cool d’autant qu’en ce même jour Engué fête ses 15 ans. Tous deux sortent de table précipitamment (avant le désert) pour se rendre à Génissac sur le créneau de repérage prévu à partir de 13h30. A l’arrivée (13h25 !!!), le commentateur annonce un départ imminent pour les cadets, donc pour Engué ??? La surprise passée, Philippe bouscule son fils pour qu’il accélère sa préparation (chaussure, casque, maillot…) sans comprendre pourquoi on annonce un départ. Alors que la mise en grille est en cours, ils apprennent que le repérage est en fait l’occasion d’une course de repérage !!! Engué hésite à s’aligner, il n’est pas prêt pour une compétition (pas d’échauffement, bien mangé !!!) mais c’est la dernière occasion de pouvoir repérer le circuit! Philippe ne le laisse pas hésiter, paie les droits d’inscription, récupère trois épingles et pousse son fils vers la ligne de départ. Engué arrive après l’appel, mais l’organisateur le laisse aimablement prendre le départ et s’installer derrière ses concurrents du jour.

Le départ est donné, pas le temps de comprendre ce qu’il lui arrive : il n’a pas reconnu le parcours, les pneus lisses ne sont pas adaptés au terrain, pas de gourde et il découvre en condition de course le comportement d’un vélo cyclo… Engué se positionne rapidement à la 4ème place. A la fin du premier tour il est déjà loin derrière. Dans ce premier tour, il est tombé en descente, sorti de la piste dans les haies, un peu poussé par un concurrent, résultat: le levier de frein et de vitesse en frac… Qu’il en soit ainsi, il poursuit comme il était venu, c’est-à-dire pour faire son repérage. La course n’est plus pour lui, elle se fera sans lui avec une belle victoire du champion de France en titre : Alexandre Le Roux de Peujard. Enguerrand termine neuvième sur quinze de sa catégorie  (15-16 ans).

 

 

Mais ce dimanche c’est différent, la famille Coudouin est là en avance et c’est sous un beau soleil et sur un parcours propre, à flan de vallon, visible de bout en bout par les spectateurs, qu’ Enguerrand s’apprête à prendre le départ prévu à 13h30 avec une vingtaine d’autres concurrents.

Engué manque de repère : on n’hésite pour la pression des boyaux, on met combien ? On se décide pour 1,9 bar : ça secoue pas mal dans le champ sur l’herbe avec des roues de route et sans suspension ! Le départ est donné sur route en montée avec un top départ légèrement déconcertant pour les débutants : « vous êtes prêts, c’est parti ». Surpris, Enguerrand bataille en côte pour se replacer, il entre rapidement dans les zones tout-terrains en cinquième place. A l’entrée de la première grosse difficulté (belle côte sur herbe) il double et remonte à la troisième place. Il bataille pour rester au contact et ne pas laisser filer les premiers. Les planches passent bien. Fin du premier tour sur les huit de la course, Enguerrand est troisième. Dans le deuxième tour, Engué double à nouveau en bas de la fameuse côte pour se retrouver… parterre ! « ça glisse, ça secoue, je manque de repère, rien à voir avec mes trajectoires VTT » dira-t-il. Après cette tentative, Enguerrand reste troisième, les 2 premiers cyclocrosseurs se sont détachés. Il ne faut pas les laisser filer. Enguerrand s’attache à rejoindre le deuxième coureur Thomas Bourdouleix de Peujard, le premier Corentin Quilez de Cyclo Tonneins prenant déjà le large. Sur la fin de ce deuxième tour, au train, Enguerrand revient au contact de Thomas. Devant la ligne, à l’entame du troisième tour, Enguerrand place son attaque soulignée par le commentateur de course. Dans les troisième et quatrième tours, Engué désormais deuxième maintient à distance Thomas sans pouvoir revenir sur Corentin leader de la course. Enguerrand lance toutes ses forces dans le cinquième tour et refait une partie de son retard sur le premier. Sixième et dernier tour : les jeux sont faits. Engué gère sa place et sait qu’il ne pourra pas revenir sur Corentin qui a fait l’essentiel et gère à l’expérience sa première place. Enguerrand finit ainsi deuxième à 22 secondes de Corentin Quilez victorieux du cyclocross de Montussan.

 

Enguerrand est satisfait de son premier cyclo-cross et de son podium, l’occasion de montrer les couleurs de HG Green Bike, et de se donner envie pour un prochain cyclo ?









l'aventure par nature en Haute Gironde


Nous rencontrer, devenez adhérent...

querie@bbox.fr
06 63 52 52 82