l'aventure par nature en Haute Gironde

samedi 10 octobre 2015

Rando SILEX édition 2015

En ce premier Weekend d’octobre le club HG Green Bike est à St Léon sur Vénère pour la 15 ème Rando Silex. Cette année l’organisation totalisera 1500 personnes dont Fred B, Franck, Gaufré, Lauranne, Bruno, Enguerrand et les deux Philippe.

 

Chacun arrivera soit le vendredi soit le samedi, un peu éclaté autour de St Léon cette année car le camping était comme d’habitude complet niveau bungalows. Tout le monde finira par se retrouver à un moment ou à un autre, histoire de partager quelques bons moment comme nous savons si bien le faire.

 

Nous croiserons des amis comme Joris d’Arsac, Loic Gauffriau, Jean-Mi, quelques Chevreuils, notre partenaire Mathieu Lacombe, Nicolas R et j’en passe bref limite comme d’habitude sur une randonnée en Gironde…

 

Le samedi les orages et la pluie ne nous ont pas épargné et nous aurons même eu un peu de grêle, le terrain s’annonce humide !

 

 

La rando Silex

Le retrait des plaques se fera s’effectue comme d’habitude très simplement, soit le samedi à partir de 16h ou le matin avant la course.
Au départ l’ambiance est la même que tous les ans, les concurrents au centre et leurs vélos positionnés par deux en bord de champ, top départ et ça court dans tous les sens jusqu’aux vélos ! Pas mal de têtes connues, photos et selfies sont les formalités d’usage avant de rejoindre un piquet dans l’attente du départ.

 

Cette année mauvaise surprise, pas de transpondeur et cette édition se veut plus dure ! Elle le sera nettement !

 

Départ en sens inverse de 2 éditions précédentes et après quelques kilomètres c’est la traditionnelle cote de Jord, mais vu la suite, celle çi ne sera en fait qu’une formalité…

 

 

Le 68km

 

La Silex de Philippe G. :

L’an dernier j’avais le numéro 0002 et bien cette année c’est le 0001, cool 🙂

 

 

Cette année la Silex se résume à une succession de montées raides et caillouteuses suivit de descentes techniques et rectilignes et ce pendant les 55 premiers kilomètres, je pense que beaucoup finiront au moral même si une option 50km est offerte en cas de grosse défaillance technique ou humaine.

 

Le départ se passe bien pour moi, même si une de mes pédales ne veut pas se clipser, Bruno me double dans le premier kilomètre et Jaufré est 50 m devant moi, tout semble bien parti pour HGGreenBike. Pour ma part la première 1h15 de course est avalée à une moyenne de 19.6km/h avec 600m de D+ et forcément la suite sera un peu moins bien, difficile pour moi de tenir ce rythme tout le long avec autant de dénivelé d’autant qu’une douleur dans un genou se réveille vers le 30iéme km pour ne rien arranger!

 

L’heure suivante se fera sur un faux rythme, pour finir les 2 dernières heures comme je peux et avec un pneu arrière crevé dans le dernier single… J’avoue que ces montées à répétitions ou parfois il n’y a pas d’autres choix que de poser pied à terre m’auront fait mal au moral et le manque de singles ludiques ne gomme pas ce sentiment de difficulté, un juste milieu est peut-être à envisager. Au final je boucle les 68km en 4h10 et avec 1750 de D+ ET 1745 de D-.

 

La Silex de Bruno :

Au départ du 68 kms la Dordogne était bien représenté avec Olivier LOST, Patrick Chanteau, une 3eme personne dont le nom m’échappe (toutes mes excuses), ainsi que Paul Varenterghein pour la Gironde.

 

Un départ très soutenu (plus de 24km/h de moyenne la 1er heure) qui fini par départager 6 coureurs au bout de 2h de lutte! Malheureusement une mauvaise interprétation du balisage de ma part me faisant perdre plus de 5min sur le groupe de tête me fait  jeter l’éponge, ensuite je me suis consacré au paysage et au pilotage.

 

Je tiens à remercier Gé Kluster son épouse ainsi que le personnel du camping pour leur très bon accueil et encore une fois de plus pour cette très belle manifestation.

 

 La Silex de Fred B. :

Pour ma 3 ieme participation, c’est celle que j’ai le moins apprécié. Au départ du 68 avec Franck, je ne suis pas au mieux de ma forme, les bronches encombrées depuis plusieurs jours ne me permettrons pas de faire cette difficile édition dans de bonnes conditions. Comme le dit Philippe, les longues montées font mal au moral même le « patator » de Franck n’y fera rien. Cette succession de chemins « on/off » n’est pas des plus agréable pour moi. Des problèmes mécaniques pour Franck nous obligeront a prendre la bifurque des 50 kms, pneus entaillés et plus qu’une vieille chambre pour 2 vélos !!! Un peu déçu de ne pas avoir réussi a faire la boucle des 68 mais moins que Franck qui tenait a réussir ce parcours. Le plus important était au rendez-vous : un super weekend avec les potes et le sanglier toujours aussi bon !

 

La Silex de Franck :

Tout comme Fred, pour ma 3 édition c’est celle que j’ai le moins apprécié. Pour la première fois je me suis engagé sur le 68 km plein de bonne volonté et avec l’envie d’en découdre. Ce fut chose faite ! Première crevaison sur le flan arrière à 4,6 km, seconde crevaison sur le flan avant à 48 km, pas d’emplâtre, plus qu’une chambre pour 2 vélos, un semblant de poisse, obligé de couper et de rentrer par le raccourci… Comme il ne pouvait pas y avoir que la mécanique, un inflammation des bronches diminue considérablement mes capacités respiratoires. Rajouté à cela le manque de single, des côtes interminables (ce n’est pas forcement elles qui me gêneront le plus), de portions ludiques et le moral virera au rouge. Heureusement Fred est un binôme extra, présent aussi bien dans la galère que dans les bons moments et inversement. Malgré tout cela reste la Silex et son terrain de jeu. A l’année prochaine !

 

Le 44km

 

La Silex de Mikael :

Pour ma part d’abord inscrit sur le 44km pépère je me suis finalement lancé sur le furieux pour éviter les bouchons dans les singles. Et ce fut une bonne option aux dires de Lauranne qui a pas mal été bloquée. Moi le parcours se résume en 3 bonnes et longues bosses sur 47km (distance rallongée par les organisateurs à la dernière minute). Effectivement la majeur partie des 1100de D+ était concentrée dans ces 3 montées. Sinon une rando roulante à mon goût (15,5 km/h de moyenne ce qui est une performance pour moi )avec de super paysages (un peu gâché par le brouillard) et par endroit demandant de la technique dans les ascensions caillouteuses et humides. Très bon balisage hormis dans un village ou un panneau était dans le fossé…. Peut être pas assez de singles, quelques portions de route, et un deuxième ravito un peu loin par rapport au premier. Sinon très content de ma première participation.

Le pédestre

 

La pédestre par Céline :

La rando pédestre, le départ ne se faisant pas depuis le camping comme les VTT,  un bus était indispensable pour amener les quelques 300 marcheurs sur le lieu de départ. Heureusement je suis monté dans le bus lors de sa seconde rotation car en effet il n’y avait qu’un bus de 50 places pour assurer le transport. Mais vu le temps que prend une rotation, le 6e départ n’a pas dû partir de bonne heure. Un beau parcours avec un bon dénivelé au bout de 2km qui réchauffe tout le monde et étire le groupe. Beaucoup de passages en sous bois et chemin très plaisant avec toujours de beaux paysages. Bref 12,6km en 2h20. Les ravitaillements étaient bien fournis et indépendants des circuits VTT, un excellent point !

 

 

Au final même si cette année le sentiment général est que le 68km  manque de « fun », l’organisation et les paysages gommes presque tout le reste! Tout nos proches, amis et connaissances s’accordent pour qualifier cette Rando Silex d’immanquable et nous serons là l’an prochain pour une nouvelle édition 🙂









l'aventure par nature en Haute Gironde


Nous rencontrer, devenez adhérent...

querie@bbox.fr
06 63 52 52 82